NOx diesel : Renault Espace edition 2015 accusé de trop polluer



Deutsche Umwelthilfe, une association allemande de protection de l'environnement, accuse Renault Espace diesel 1.6 dCi 160 d'avoir un niveau d'émission d'oxydes d'azote (NOx) allant jusqu'à 25 fois le niveau autorisé par la norme Euro 6.

Lors de tests menés par l'Université de sciences appliquées de Berne (Suisse) montrent que l'Espace diesel 1.6 dCi émettrait entre 13 et 25 fois plus d'oxydes d'azote (NOx) que la limite autorisée, selon que le moteur est testé à froid ou à chaud.

Les tests ont été réalisés sur un modèle totalisant 12.000km. Il y a eu des tests effectués moteur froid et moteur chaud. Le cycle d'homologation actuel se base sur le moteur froid.

Les cycles de tests se rapprochent de ce qui est vu comme représentatif pour un cycle réel.



Voici les résultats obtenus lors de tests du Renault Espace édition 2015 1.6 dCi 160ch:

Moteur froid : NOx ~70mg/km

Moteur chaud : NOx depassant de 2500% le maximum de la norme Euro 6 (Euro 6 : max NOx = 80mg/km)

Dans le cadre d'une utilisation usuelle, trajet maisons - travail, courses, vacances, deplacement professionnel etc, le moteur est froid au dépoart mais il devient forcement chaud assez vite. Cela signifie que le Renault Scénic pollue effectivement d'une manière inimaginable.

Quelle a été la réponse de Renault face à l'accussation ?

Voici en cité la réponse du constructeur:

"Renault rappelle qu’Espace, comme tous ses véhicules commercialisés, respecte les réglementations en vigueur.

 Les procédures d’essai utilisées par l’Université de Berne ne sont pas toutes conformes à la réglementation européenne et présentent des variations importantes de résultats qui, comme indiqué dans le rapport, nécessitent « des mesures complémentaires » et ne sont donc pas conclusives."

De point de vue légal, Renault a raison. Le cycle d'homologation actuel est tel que le Scénic respecte la norme Euro 6. Tant que le cycle d'homologation n'est pas changé, les constructeurs vont continuer d'utiliser cette ruse.

En 2017, le nouveau cycle d'homologation sera mis en place. En attendant, il y une mise à jour du Contrôle Technic à faire. En effet, actuellemnet, les NOx ne sont pas mésurés. Voici donc une voie à suivre.

Conclusion: le diesel n'a pas fini de nous etonner. Les aléas de la motorisation diesel sont bien connus par les constructeurs mais tant que le chiffre d'affaire marche (et que nos politiques ferment les yeux car l'argent immédiat est plus imortant que la santé de demain) cela ne va pas s'arrêter. La stratégie que les constructeurs doivent absolument avoir est de préparer l'avenir, le diesel étant le passé. Il faut profiter tant que cela marche afin de financer la transition.


Copyright © SuperAuto.fr - Tous droits réservés

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Sujet:
Commentaire: