tant qu'il y aura des gens pour croire que ces mesures sont là pour la sécurité... alcool une des 1ere cause de mortalité sur nos route : rien est fait pourquoi ne pas mettre le taux à zero ? (30% de la mortalité sur nos routes dont + de 10% avec un taux légal) sans parler des problèmes de santé autour de l'alcool... perso entre 30000 et 50000 kms (dont 30% à moto) par an depuis 18 ans 2 contrôles alcoolémie (1 en 1993 et 1 en 2004)... téléphones une des causes grandissante des accidents : rien est fait toujours autorisé avec kit main libre... on peut ajouter une liste d'action tolérée : maquillage, lecture, discutions, exploration de boite à gants, repas,... vitesse aucune étude qui montre que le nombre de tués a baissé avec la mise en place des radars (la courbe descendante reste la même avant/après leur mise en place) et pourtant suite à une étude qui montre qu'ils flashent 20% de moins par rapport à 2010 la décision est prise de retirer les panneaux préventifs et d'ajouter des radars... Et surtout, ils osent affirmer que l’argent ainsi récolté est redistribué pour financer la sécurité routière. Or, dans la réalité, cet argent sert surtout à réinstaller d’autres radars, ou à financer des aménagements routiers, via l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France (AFITF). Pour rappel, cette structure a été pointée du doigt par la Cour des Comptes comme étant "un organisme transparent sans réelle valeur ajoutée" et dont elle a recommandé la suppression. Bref, un "machin" qui sert à recaser les copains et dont l’utilité est plus que discutable. Surtout, ces financements pour réaliser des aménagements routiers sont venus en remplacement de ceux financés habituellement par les impôts. Autrement dit, les radars sont bien un impôt déguisé. en grande bretagne où les radars sont bien plus nombreux que chez nous depuis des années après une étude : la décision a été prise d' en retirer un bon nombre alors plutôt que faire des propositions bidons pour pas dire débiles contre les excès de vitesse il serait plus logique de faire respecter le code de la route (dont la vitesse fait partie sans se focaliser uniquement sur elle qui n'est pas l'unique mal de la route certes elle rapporte...), abus de priorité, absence de clignotant, changement de files intempestifs, franchissement de lignes blanches, conduites agressives, distances de sécurité, alcool,... il serait de bon ton également de contrôler périodiquement les capacités à conduire des conducteurs, principalement la vue car si le conducteur qui ne voit pas bien sort devant vous d'un chemin et que vous avez le malheur de rouler 5km/h au dessus de la limitation (même si 20 en dessous le résultat aurait été le même)avec des extrémistes (avec tout ce que ce terme entraine)anti vitesse comme vous et bien c'est vous le meurtrier fou de vitesse qui avait provoqué l'accident...

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Sujet:
Commentaire: