SuperAuto

NOx diesel : Renault Espace edition 2015 accusé de trop polluer



Deutsche Umwelthilfe, une association allemande de protection de l'environnement, accuse Renault Espace diesel 1.6 dCi 160 d'avoir un niveau d'émission d'oxydes d'azote (NOx) allant jusqu'à 25 fois le niveau autorisé par la norme Euro 6.

Lors de tests menés par l'Université de sciences appliquées de Berne (Suisse) montrent que l'Espace diesel 1.6 dCi émettrait entre 13 et 25 fois plus d'oxydes d'azote (NOx) que la limite autorisée, selon que le moteur est testé à froid ou à chaud.

Les tests ont été réalisés sur un modèle totalisant 12.000km. Il y a eu des tests effectués moteur froid et moteur chaud. Le cycle d'homologation actuel se base sur le moteur froid.

Les cycles de tests se rapprochent de ce qui est vu comme représentatif pour un cycle réel.



Voici les résultats obtenus lors de tests du Renault Espace édition 2015 1.6 dCi 160ch:

Moteur froid : NOx ~70mg/km

Moteur chaud : NOx depassant de 2500% le maximum de la norme Euro 6 (Euro 6 : max NOx = 80mg/km)

Dans le cadre d'une utilisation usuelle, trajet maisons - travail, courses, vacances, deplacement professionnel etc, le moteur est froid au dépoart mais il devient forcement chaud assez vite. Cela signifie que le Renault Scénic pollue effectivement d'une manière inimaginable.

Quelle a été la réponse de Renault face à l'accussation ?

Voici en cité la réponse du constructeur:

"Renault rappelle qu’Espace, comme tous ses véhicules commercialisés, respecte les réglementations en vigueur.

 Les procédures d’essai utilisées par l’Université de Berne ne sont pas toutes conformes à la réglementation européenne et présentent des variations importantes de résultats qui, comme indiqué dans le rapport, nécessitent « des mesures complémentaires » et ne sont donc pas conclusives."

De point de vue légal, Renault a raison. Le cycle d'homologation actuel est tel que le Scénic respecte la norme Euro 6. Tant que le cycle d'homologation n'est pas changé, les constructeurs vont continuer d'utiliser cette ruse.

En 2017, le nouveau cycle d'homologation sera mis en place. En attendant, il y une mise à jour du Contrôle Technic à faire. En effet, actuellemnet, les NOx ne sont pas mésurés. Voici donc une voie à suivre.

Conclusion: le diesel n'a pas fini de nous etonner. Les aléas de la motorisation diesel sont bien connus par les constructeurs mais tant que le chiffre d'affaire marche (et que nos politiques ferment les yeux car l'argent immédiat est plus imortant que la santé de demain) cela ne va pas s'arrêter. La stratégie que les constructeurs doivent absolument avoir est de préparer l'avenir, le diesel étant le passé. Il faut profiter tant que cela marche afin de financer la transition.


Copyright © SuperAuto.fr - Tous droits réservés

 

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Sujet:
Commentaire:

Scandale Wolkswagen - pollution diesel



Cela commence par la découverte "surprise" d'un niveau de NOx supérieur à ce qui est annoncé dans les données de catalogue pour certains modèles du groupe Volkswagen aux USA.

Comment faire une telle découverte? Tout simplement : contrôler la pollution réelle lors d'une utilisation plus proche de celle faite dans la vie de tous les jours.

Est-ce que les modèles du groupe Wolkswagen vendus aux USA étaient differents de ceux présents en Europe? Si les modèles étaient les mêmes, il serait évident que les contrôles de pollution européens trouvent "l'astuce" utilisée et ferait de tests étendus sur un plus grand nombre de marques / modèles diesel. Mais, les groupe VAG confirme que les modèles européens sont touchés par le même problème de pollution...




 


Conséquences: USA vont faire payer le groupe VAG d'un montant avoisinant quelques dix milliards d'euros.

L'Europe découvre que le cycle d'homologation en vigueur n'est pas efficace.

La Commission Européenne demande la mise au point d'un nouveau cycle d'homologation afin de mieux contrôler la pollution de moteurs thermiques et en particulier le diesel. Le nouveau cycle est le RDE (Real Driving Emissions) et doit prendre effet en 2017. 

L'Allemagne via ADAC a réalisé des tests en conditions réelles sur des voitures de différentes marques et modèles. les résultats sont présentés en montrant le dépassement du seuil de la norme Euro 5 et celui de la norme Euro 6. D'ailleurs ADAC exécute ce genre de tests annuellement dans le but de pouvoir profiles les différentes marques / modèles circulant en Allemagne. De cette manière, le test devient un bonus par rapport au test NEDC utilisé à présent.

Un test en situation réelle fournit un nombre d'informations:

  • Quantité réelle de NOx
  • Quantité réelle de CO(2)
  • Quantité réelle de PM
  • Quantité réelle de HC
  • Consommation réelle.
L'utilisateur (l'acheteur) est surtout intéressé par la consommation réelle afin d'anticiper son budget. L'ADAC fournit ces données. L déviation entre le test NEDC et celui en conditions réelles 

D'ailleurs il y a même de tests effectués récemment par AECC qui montrent de résultats similaires. Une courte présentation se trouve ici. En bref, la voiture essence est proche de la norme Euro 6 tandis que les voitures diesel testées dépassent très largement la norme (un facteur de trois voir huit fois plus !!!). Il est aussi intéressant de constater que tous les véhicules testés produisent de résultats compatibles Euro 6 selon le cycle de test NEDC (ce qui justifie l'inutilité de ce test sous sa forme actuelle).


Dans le cadre de la triche Volkswagen, ce dépassement de la norme état surprenant : même trente fois supérieur à la norme Euro 6 !!! C'est bien ce fiat qui a inciter EPA (l'agence américaine) à continuer leur analyse.


La France a démarré une campagne de tests similaires à ceux faits par ADAC et AECC. Ces tests devraient confirmer les données existantes, on ne s'attend donc pas à de grosses découvertes, mais plutôt une prise de conscience au niveau national.


Et maintenant, que va-t-on faire ? Il faut tout d'abord dire ce que l'on souhaite résoudre. C'est surtout l'objectif du changement qui sera difficile d'exprimer.

Faisons une petite analyse :Pourquoi a-t-on besoin d'une procédure de test d'homologation ? Pourquoi faire de normes Euro 4, 5, 6 ? C'est pour garantir que les véhicules en vente sur le marché Européen produisent une pollution correspondante aux normes en vigueur. 

De quelle pollution parle-t-on : théorique ou réelle? Bien sûr que les normes sont là pour protéger la santé de la population et par conséquence, on parle bien de la pollution réelle. Il est évident que le cycle de test NEDC n'est pas adéquat pour un tel but.

Le test RDE va dans le bon sens afin de garantir le test de pollution en conditions réelles. La coséquence de ce changement de test est importante. Les véhicules Euro 6 homologués à présent devraient repasser le test d'homologation dans un contexte où il n'y aura presque pas d'espoir de le réussir. Si le test d'homologation n'est pas passé, ce serait une catastrophe pour les constructeurs et implicitement pour l'industrie nationale du pays. Donc il va falloir trouver un compromis entre le respect de la norme et la pollution mesurée avec le test RDE. Donc un test plus proche de la réalité tue les constructeurs et l'économie mais un test laxiste tue les humains. Les 2tats de l'Europe vont devoir faire des choix. Revenant maintenant au fait que les constructeurs / pays savaient quelle était la pollution réelle de nos véhicules : ils savaient également que le test NEDC ne servait que pour éliminer une petite partie de véhicules et aussi que cette pollution est nocive pour la population. Le choix était donc fait... C'est aussi pour cela que les Européens avaient besoin d'un déclic extérieur (les USA) afin d'entamer une action qui n'est probablement pas très bien venue par l'Europe. C'est comme si un intrus dérange en montrant de données connues mais tolérées. Cette fois-ci, la tourmente est produite toujours par l'aspect financier de l'affaire : les USA réclament un montant d'une importance certaine et ce fait ne peut pas être passé en silence. Le fait que Volkswagen ait triché, oui, c'est grave voir plus que cela... "Das Auto, Deutsche Qualitat" a pris un claque. Les Etats peuvent se retourner contre Volkswagen afin de se faire rembourser les bonus donnés pour l'achat d'une voiture "propre"... Bravo à Ségolène Royal de vouloir demander ce remboursement à l'Allemagne.

Bravo à Ségolène de demander d'équilibrer les taxes entre le gazole et l'essence !


Donc, quelle solution est envisageable à ce stade?

Afin de répondre, il faut partir des faits.

A présent, on sait que :

  • La pollution des voitures diesel est cinq à huit fois supérieure à la norme et que Volkswagen fait pire (trente fois plus que la norme).
  • Il n'est pas possible d'interdire la commercialisation des véhicules diesel même si la norme est dépassée. 
  • Le test NEDC est assez peu utile.
  • Le test RDE sera en vigueur en 2017.
  • Les véhicules équipés d'un FAP (Filtre à particules) polluent moins que les autres qui ne l'ont pas. Cela s'applique uniquement aux véhicules diesel.
  • Le FAP est devenu obligatoire en 2009.
  • L'âge moyen du parc automobile en France est 8.7 ans, ce qui corresponde à une date de fabrication en 2007 donc avant que le FAP soit  obligatoire. Pour une distribution uniforme, il y a tout autant de voitures d'avant 2007 qu'après 2007. Donc il y a moins de voitures d'après 2009 que d'avant.
Hypothèses et solutions
L'Etat est remboursé pour le bonus payé lors de l'achat du diesel dit propre du groupe Volkswagen. Ce budget est utilisé comme base de calcul afin de proposer une mesure incitante à renouveler le parc de vieux diesels. La partie manquante en termes de budget, l'Etat peut la trouver en augmentant les taxes du diesel de 7cts tout en diminuant les taxes de l'essence de 2cts.

Point d'attention:
La pollution devrait être contrôlée à chaque Contrôle Technique (à présent on mesure l'opacité et le facteur lambda mais pas les particules ou les NOx) !

A venir: quelques résultats de différents tests de l'ADAC, ICCT et AECC.


Copyright © SuperAuto.fr - Tous droits réservés

 

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Sujet:
Commentaire:

Ultimate diag one - l'outil de diagnostic automobile




SuperAuto.fr vous présente "Ultimate diag one" qui est un outil de diagnostic automobile multi-marque complètement développé en France par la société Self Auto Diag

Vous transformez votre PC en une puissante valise de diagnostic.

Les systèmes d'exploitation supportés sont : Windows XP et les versions plus récentes: Windows 7 et 8.


Le forum officiel Ultimate diag one est par ici. Self Auto Diag est à votre écoute.


 


Voici quelques fonctionnalités très utiles de Ultimate diag one: 

  • Lecture et effacement des défauts (libellé des défauts en clair et en français pas uniquement le code en P0xxx mais un libellé clair, proposition de réparation pour la plupart des défauts).
  • Lecture instantanée des paramètres (pressions, températures, vitesse moteur, débit, etc,...) et présentation sous forme de graphiques, possibilité d'enregistrement dans un fichier,...
  • Lecture des paramètres enregistrés à la montée du dernier défaut.
  • Surveillance de la montée de défauts et enregistrement des paramètres en automatique au moment de la détection.
  • Localisation de la prise diagnostic et réinitialisation de l'indicateur de maintenance (donne les instructions pour une remise à zéro manuelle).

Pour les véhicules de marques Française : (Citroën, la roumaine Dacia, Peugeot et Renault) :
Lecture et effacement des défauts pour les calculateurs ABS/ESP, Moteur, Airbag, Surveillance de pression des pneus, Direction assistée électrique, Boîte de vitesse automatique, Lampes au xénon, Projecteurs directionnels, …


Plus de 7800 défauts décodés et libellés de manière claire et en français.
KIT CONSTITUE D'UN CABLE INTERFACE USB/OBD, D'UN CD-ROM CONTENANT LE LOGICIEL, LA NOTICE D'INSTALLATION ET D'UTILISATION, LE TOUT EN FRANCAIS


L'achat de ce produit peut se faire via le site Self auto diag.



Copyright © SuperAuto.fr - Tous droits réservés

 

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Sujet:
Commentaire:

TrouveMaSuperAuto.fr c'est l'aide au choix de la voiture



Vous voulez acheter une voiture ? Vous ne savez pas quelle voiture choisir ? Vous avez besoin d'une analyse spécifique de vos besoins afin d'optimiser l'investissement que la voiture représente ?

La toute nouvelle application Android "Trouve Ma SuperAuto.fr" vous aide à faire votre choix.




 


Cette première version se base sur des critères explicites et vous propose un choix maximisant la rentabilité de votre voiture. 

Ce choix a pour but  d'optimiser l'investissement fait dans la voiture proposée. Cela signifie que la voiture est tout d'abord un moyen de transport qui demande un budget pour l'achat, assurance, carburant, entretien. Ce choix raisonné optimise le budget global de la voiture.


Ce système est communautaire est c'est grâce à vous tous qu'il va continuer de se développer. Vos suggestions sont donc bienvenues. Vous pouvez voter pour la fonctionnalité souhaitée, où écrire un message décrivant votre demande / idée.

 


Voici quelques idées reçues et dont la priorité de la réalisation dépend de vos besoins :

  • Trouver la voiture offrant le plus de bonus / le moins de malus.
  • Trouver la voiture la plus fiable dans un budget donné.


SuperAuto.fr choisira la fonctionnalité qui aura le plus de votes.



Copyright © SuperAuto.fr - Tous droits réservés

 

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Sujet:
Commentaire:

Dacia Towny / Citadine - la mini-citadine attendue



On la veut en France !



La petite citadine roumaine à 5000 € a été annoncée et prévue pour début 2014. Ses dimensions la situent dans la gamme des mini-citadines, un segment de marché recherché en France et plus largement en Europe. Projet fini, photos publiés dans certaines publications allemandes et roumaines, mais assez peu de communication depuis.

 

Cependant l'ex-N°2 Renault, Carlos Tavares considère que Dacia a mis sur le marché suffisamment de modèles et que la petite citadine serait de trop. Il estime également que les coûts marketing pour la petite citadine seraient trop importants. Le projet est ainsi arrêté dans une phase bien avancée.

 

 

« La revue automobile » maintient toutefois l'information annonçant la nouvelle Dacia, cette fois-ci pour début 2015.

Lire la suite...
 
Commentaires (3)
3 Lundi, 02 Juin 2014 21:36
titine
Il y a encore de la marge pour arriver avec moins cher comparé à ce qu'il existe aujourd'hui sur le marché. Un prix intéressant serait de faire la version "sans options" à 5000€ et bien fournie à 8000€.
2 Samedi, 31 Mai 2014 03:26
IRENEI
C'est certain que la petite Dacia est plus costaud que la Twingo !

Elle va faire un malheur en France et en Europe.

Ma Sandero a 130000 km et PAS UN PEPIN !

Les Dacia sont pas très bien équipées mais elles sont super robustes.
Les Français vont les aimer de + en +.
En plus,elles ont toutes un moteur Renault.
1 Lundi, 30 Décembre 2013 10:53
l'âne troptrop
De plus la longueur me convient bien. Le prix c'est l'argument fort car pas beaucoup d'argent à présent. La Twingo est trop chère et il me reste la Panda et la petite Kia dans mon budget. J'aurais préféré une Dacia car ça a l'air plus costaud.

Comme je ne peux pas trop attendre, je ne pourrais pas acheter une voiture française ou roumaine.

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Sujet:
Commentaire:
«DébutPréc12345SuivantFin»

Page 1 / 5